jeudi 20 mars 2014

Magic Cake - Rainbow Honey : Se péter les rétines avec des ongles néons

Coucou mes petits rennes !

J'ai tellement profiter de mes vacances que je vous ai un peu oublié, vilaine que je suis. Pourtant les photos pour préparer l'article m'attendaient sagement en brouillon... 

Aujourd'hui je vous présente mon premier Rainbow Honey, le Magic Cake, un précieux ramené de mon séjour lillois acheté dans la jolie boutique Parlons Vernis & co, tenue par l'adorable Charlotte. Si vous avez l'occasion d'y passer, n'hésitez pas ! Charlotte est un amour qui n'hésitera pas à vous swatcher des vernis et à répondre à vos questions. Elles ont bien rigolé avec Rose bb à me regarder faire des allers-retours entre les rayonnages (oui oui, des rayonnages entiers de vernis !) et le comptoir de caisse.


J'ai donc craqué sur ce joli top coat. Il n'est pas sans rappelé le Lush Lacquer/Polish me silly Clowning around qui se trouve être également un top coat néon avec en plus du violet et du orange et les paillettes ont l'air plus transparentes (corrigez-moi si je me trompe comme je ne l'ai pas). Avec l'arrivée des beaux jours, j'ai envie de vernis pastels et/ou néons. Il faisait un temps sublime lors de mon week-end à Lille, ce qui a certainement profité à mon achat compulsif, car là je ne peux qu'être comblée.


Magic cake est donc un top coat pailleté néon. J'ai dû mal à parler de paillettes puisqu'elles sont mattes mais soit. On retrouve cependant réellement des paillettes argentées dans sa base transparente. Un bon point, c'est que la base est plutôt dense, ce qui permet d'attraper de la matière et de ne pas avoir à pêcher les paillettes. On retrouve des paillettes rose, bleues et vertes anis de formes hexagonales ou carrées de toutes les tailles. De quoi avoir des ongles différents tout en utilisant le même vernis ! 


Avec le retour des beaux jours, je pense que je vais bien m'amuser avec ce top coat flashy. L'avantage de pouvoir démultiplier les combinaisons de couleurs permet de modifier l'effet rendu pour un effet plus ou moins tape à l'oeil. Camille et le portaient sur du mint l'été passé, ce qui atténue les paillettes bleues. Ici je l'ai posé sur deux couches de Licorice d'Essie. Je trouve que les couleurs ressortent beaucoup, j'adore, mais c'est sûr qu'il n'est pas des plus discrets. J'avais testé sur Blanc d'Essie également, mais il avait bullé à mort... Et au final je le préfère largement sur du noir, je trouve que c'est la couleur qui lui permet de s'exprimer le mieux. 


Et vous, le printemps vous donne aussi des envies de pétage de rétine ? :D

5 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...